Nordahl Lelandais emené sur les lieux de découverte des ossements d'Arthur Noyer, le jeudi 29 mars 2018
 

Dans l'affaire Maëlys comme dans l'affaire Arthur Noyer, l'ancien maître-chien a fini par avouer ses crimes qu'après avoir été poussé dans ses retranchements.

Votre opinion

Postez un commentaire