Tribunal
 

Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes, s'est déplacé en personne ce mercredi devant le tribunal de Nice pour justifier le renvoi très contesté d'une vingtaine de mineurs africains non-accompagnés.

Votre opinion

Postez un commentaire