Des policiers municipaux sont en poste depuis  à l'intérieur de trois établissements scolaires de Nice.
 

Depuis lundi, par la volonté du maire Christian Estrosi, des policiers non armés sont présents dans trois écoles primaires niçoises. Une protection entre les murs autant appréciée que redoutée pour de possibles effets contre-productifs.

Votre opinion

Postez un commentaire