Le Tribunal de Grande Instance de Paris
 

Six gérantes chinoises de salons de massages ont été condamnées à des peines allant de 12 à 30 mois de prison ce jeudi pour proxénétisme. 

Votre opinion

Postez un commentaire