BFMTV
Police-Justice

Natacha, Nathan, Noé, Sarah... Qui étaient les 4 adolescents tués dans un accident de voiture dans le Jura?

Les quatre adolescents, âgés de 15 à 19 ans, sont morts mercredi après que leur voiture est tombée dans un lac, près de Lons-le-Saunier, dans le Jura. Selon les premiers éléments de l'enquête, la route était complètement verglacée.

L'émotion est toujours vive deux jours après l'accident qui a coûté la vie à quatre lycéens dans le Jura, mercredi. Selon les premiers éléments de l'enquête, leur véhicule a fait une embardée alors qu'ils circulaient sur une route verglacée, terminant sa route dans un lac. Un seul des cinq passagers a réussi à s'extirper du véhicule. Il est toujours hospitalisé.

Tous les passagers du véhicule étaient élèves au lycée Paul-Émile Victor de Champagnole, une commune du Jura située à une vingtaine de kilomètres des lieux de l'accident. Trois d'entre eux y étaient d'ailleurs internes.

Natacha, une jeune femme très sportive

La conductrice du véhicule s'appelait Natacha. Elle avait 19 ans et était en Terminale. C'était une jeune femme très sportive: elle était joueuse de football mais aussi judokate et inscrite dans un club de pétanque. Elle laisse ses parents, un frère et une soeur.

"Merci petiote pour ces quelques mois dans notre club, on n’oubliera jamais ces moments passés avec toi", lui ont rendu hommage ses coéquipières de son équipe de handball.

"Je la connais depuis la primaire. Elle était très souriante. Tout le monde l'aimait", témoigne par ailleurs l'un de ses camarades de classe au micro de BFMTV.

"Cela me touche vraiment, cela aurait pu être nous..."

Nathan, un passionné de handball

À bord du véhicule se trouvait aussi Nathan, 15 ans. L'adolescent était joueur de handball.

"Nos pensées vont à la famille et aux proches de Nathan, victime du terrible accident du lac de Chalain. Licencié au club de Chaussin, Nathan jouait de son bras gauche au sein du groupe -18G de la convention", a réagi son club, l'ES Chaussin, annonçant qu'une minute de silence aurait lieu avant chaque match tout le week-end.

Le jeune homme était dans la même équipe que Nicolas, le seul survivant de l'accident, toujours hospitalisé. Ce dernier a rendu hommage à son ami sur les réseaux sociaux.

"Frère de coeur, j'ai beaucoup d'amour pour toi et cela restera à jamais dans mon coeur. Je t'aime fort", a-t-il écrit.

Noé, "une personne formidable"

Noé, 15 ans, était aussi un passionné de handball. Il jouait dans une équipe différente de ses deux amis, au Lyons handball. "On se remémore tous les moments qu'on a passé ensemble. C'était une personne formidable", ont réagi ses coéqupiers au micro de BFMTV.

"Je suis KO. Je suis triste, dégoûté", a de son côté exprimé son entraîneur.

Sarah, "une vraie gentille"

La dernière victime s'appelait Sarah. Elle avait 16 ans. Dans les colonnes du Parisien, l'une de ses amies confie son immense tristesse.

"Sarah, c'était une vraie gentille qui était toujours heureuse. Je ne sais pas trop quoi dire, c'est juste trop triste, trop injuste", raconte-t-elle visiblement très émue.

Dès mercredi soir, une cellule psychologique a été mise en place pour accompagner les élèves du lycée. Elle devrait rester en place jusqu’à la semaine prochaine.

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV