BFMTV

Nantes: 4 jours après une opération de police controversée, un jeune homme toujours porté disparu

Steve Maia Canico, 24 ans, n'a plus donné signe de vie depuis le soir de la Fête de la musique a Nantes. Ce soir-là, 14 personnes sont tombées dans la Loire alors que les forces de l'ordre sont intervenues pour couper la musique d'une soirée organisée sur l'île de Nantes.

Quatre jours après la Fête de la musique, un jeune homme est toujours porté disparu, à Nantes. Lundi, la police a lancé un appel à témoins pour retrouver Steve Maia Canico, 24 ans, dont la "disparition inquiétante" a été signalée dimanche par sa mère. Vendredi 21 juin, le jeune homme se trouvait quai Wilson, sur l’île de Nantes, quand les policiers sont intervenus pour mettre fin aux concerts, vers 4h30 du matin.

"Mouvement de foule"

Les forces de l’ordre s'étaient déjà déplacées une première fois à 4h00 du matin et la musique avait été coupée. "Mais elle a été rallumée", d'où leur seconde intervention, a précisé à France Bleu Loire-Atlantique Claude d'Harcourt, le préfet de Loire-Atlantique. A leur retour, les policiers sont accueillis par des jets de pierres et de bouteilles auxquels ils répondent à coups de gaz lacrymogènes. Une opération "musclée", selon les témoins, qui se transforme en scène de liesse.

"Il y a eu un mouvement de foule, les gens ont eu peur et se sont mis à courir dans tous les sens", raconte au micro de BFMTV une jeune fille présente ce soir-là.

Ce même soir, 14 personnes sont tombées du quai et ont dû être repêchées dans la Loire par les sapeurs-pompiers. Lundi, la préfecture n’était toutefois pas en mesure d’indiquer à quel moment de la soirée ces individus étaient tombés dans l’eau et si les chutes avaient un lien avec l’intervention policière.

"On commence vraiment à s’inquiéter" 

Steve Maia Canico serait-il lui aussi tombé à l’eau? La question reste entière et alarme ses proches qui disent l'avoir aperçu en train de dormir à l'écart de l'agitation, quelques minutes avant l'intervention policière.

"Steve n’est pas rentré chez lui, il n’a pas prévenu ses parents donc on commence vraiment à s’inquiéter de savoir s’il a été victime de ces débordements", réagit une participante à la fête du quai Wilson. Et une autre de commenter: "Il habite à Nantes comme nous tous, s’il s’était perdu il serait allé chez quelqu’un, au travail… Là, il se passe vraiment quelque chose."

Lundi, des pompiers étaient toujours sur place pour tenter de retrouver le jeune homme de 24 ans. L’enquête ouverte pour disparition inquiétante est diligentée par le parquet de Nantes. Après la diffusion des images de l’intervention, Christophe Castaner a annoncé avoir saisi l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Ambre Lepoivre