La prison de Nancy-Maxéville, en Meurthe-et-Moselle.
 

L'un des médecins du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville a demandé officiellement que l'homme porte sa casquette à l'envers à des fins thérapeutiques.

Votre opinion

Postez un commentaire