À l'énoncé de son verdict, il s'est précipité vers une fenêtre ouverte de la salle d'audience. Les agents qui l'encadraient ont été surpris et n'ont pas eu le temps de réagir.
 

Placé en garde à vue au commissariat, l'homme a raconté "avoir mangé des quetsches et des mirabelles qu'il a trouvées dans les champs et bu de l'eau dans les cimetières" pendant les deux jours de sa cavale.

Votre opinion

Postez un commentaire