BFMTV

Militants d'ultradroite interpellés: certains voulaient empoisonner la nourriture halal dans les magasins

Le siège de la DGSI, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine)

Le siège de la DGSI, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) - AFP / Lionel Bonaventure

Parmi les 10 personnes liées à l'ultradroite radicale interpellées samedi soir dans le cadre d'une enquête sur un projet d'attaque ciblant des musulmans, certains avaient pour projet, entre autres, d’empoisonner la nourriture halal dans les magasins.

Interpellés samedi soir dans une dizaine de régions de France, les dix militants du groupuscule d'ultradroite radicale AFO, soupçonnés de vouloir commettre une attaque ciblant des musulmans, ont été mis en examen ce jeudi. Selon nos informations, certains d'entre eux avaient pour ambition d'empoisonner la nourriture halal dans les magasins.

Ce projet, qui fait partie de toute une série de plans, n'aurait pas remporté l'unanimité au sein du groupe.

Sarah-Lou Cohen avec C. P.