L'ancien vétérinaire niçois Jean-Louis Turquin, condamné en 1997 à 20 ans de réclusion pour l'assassinat de son fils de 8 ans, salue, le 18 juillet 2006, lors de sa sortie du centre de détention de Casabianda, près d'Aléria
 

Nadine Turquin, principal suspect dans l'enquête sur le meurtre de son mari Jean-Louis Turquin, tué par balle en janvier à Saint-Martin, a été remise en liberté vendredi, et placée sous contrôle judiciaire avec un bracelet électronique.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire