BFMTV

"Merah voulait tuer des enfants juifs": les témoignages bouleversants du massacre de l'école Ozar Hatorah

-

- - Benoit PEYRUCQ / AFP

Ce mercredi, des témoins importants dans l'affaire interviennent. Notamment un jeune homme, âgé de 15 ans au moment des faits en mars 2012, qui a vu à l'époque Mohamed Merah abattre une fillette sous ses yeux.

Huitième jour d'audience pour Abdelkader Merah. Pour rappel, le grand frère de Mohamed Merah est jugé depuis début octobre pour complicité d'assassinat. Un deuxième accusé, Fettah Malki, délinquant toulousain, est poursuivi pour avoir fourni des armes à Mohamed Merah.

Ce mercredi, des témoins importants dans l'affaire interviennent. Notamment un jeune homme, âgé de 15 ans au moment des faits en mars 2012, qui a vu à l'époque Mohamed Merah abattre une fillette sous ses yeux. Le jeune homme raconte alors une scène particulièrement difficile.

Ce jour là, le directeur de l'école Ozar Hatorah avait demandé au jeune homme d'amener sa fille à l'école. 

Après ce témoignage, le témoin quitte la barre en pleurs. C'est ensuite au tour d'un père de famille de témoigner. Il venait déposer son enfant quand il a vu Mohamed Merah tirer devant l'école Ozar Hatorah.

Ces deux témoignages raconte "l'horreur" dont ils furent témoins ce 19 mars 2012 à l'école Ozar Hatorah à Toulouse où Mohamed Merah tuait sept personnes, avant d'être abattu par les forces de police. Pour la première fois depuis le début du procès, Abdelkader Merah s'est excusé auprès des victimes de son frère ce mardi. 

Les avocats des familles des victimes ont demandé mardi la diffusion des images des assassinats filmés de Mohamed Merah. "Nous souhaitons le visionnage des images de la caméra GoPro, pour, qu'au-delà de toute interprétation, on voit ce qu'il s'est passé, a expliqué, mardi, à l'audience Olivier Morice, avocat de la famille de l'un des militaires assassiné par Mohamed Merah. 

S.Z