juge
 

Frédéric Chevallier, procureur de la République de Blois, a donné ce mercredi en début de soirée une conférence de presse afin de lever le voile sur les circonstances de la mort de la petite fille retrouvée morte au bord de l'A10 à Suèvres, près de Blois, le 11 août 1987. Il a aussi évoqué les premières suites judiciaires à l'encontre de ses parents interpellés mardi matin pour ces faits. 

Votre opinion

Postez un commentaire