BFMTV

Manifestations des soignants: un policier lynché au sol va porter plainte

f9b/f81ac4a8f08c6c24b99745bc7f6d3

f9b/f81ac4a8f08c6c24b99745bc7f6d3 - BFMTV

Un policier de la préfecture de police de Paris violemment frappé par des casseurs en marge de ma manifestation des soignants mardi dans la capitale va porter plainte. Il souffre d'un traumatisme crânien. Deux hommes ont été inteprellés.

Les images tournent sur les réseaux sociaux. Selon nos informations, un policier lynché au sol par des individus venus en découdre mardi en marge de la manifestation des soignants à Paris va déposer plainte.

Ce policier, rattaché à une BRAV, les brigades de répression de l'action violente, a été pris à partie par des individus. Tombé au sol, il a reçu des coups de pieds violents de la part de ces individus au visage masqué. Il souffre d'un traumatisme crânien et a une dent cassée. Il est depuis sorti de l'hôpital et est en arrêt maladie. 

Les collègues du policier ont eux aussi reçu des coups. Certains ont été également blessés, l'un d'entre eux à un doigt cassé, un autre a le nez touché. 

Deux hommes interpellés

Selon nos informations, l'auteur du croche-pied fait au policier pour qu'il tombe au sol a été interpellé, ainsi qu'un autre individu soupçonné d'avoir donner des coups à cet agent. Ils font partie des 31 personnes arrêtées mardi à Paris. Ces deux hommes encourent jusqu'à 5 ans de prison pour violence sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Le père de l'auteur du croche-pied a présenté ses excuses au policier et à sa famille exprimant sa "tristesse" et sa "colère" dans un message publié sur les réseaux sociaux.

facebook
facebook © -

Rassemblé pour défendre l'hôpital public, le cortège de 18.000 soignants a été chahuté par des individus cagoulés venus en découdre avec les forces de l'ordre. Dans affrontements ont eu lieu, du matériel urbain a été saccagé, des véhicules renversés. La police a riposté avec des tirs de grenades lacrymogènes pour disperser la foule et encercler les "individus violents", avant un retour au calme en fin de journée.

Mélanie Bertrand avec Justine Chevalier