BFMTV

Manifestation de pompiers: face à face tendu avec les forces de l’ordre dans les rues de Paris

Des heurts ont éclaté à Paris entre des sapeurs-pompiers qui manifestent à Paris ce mardi et des forces de l'ordre.

Face à face tendu ce mardi après-midi entre pompiers et forces de l'ordre à Paris, à l'occasion d'une manifestation des sapeurs-pompiers. Plusieurs milliers de soldats du feu défilaient à Paris pour dénoncer le manque d'effectifs et de reconnaissance de leur profession et réclamer des garanties pour leur retraite.

Deux manifestants ont été interpellés en marge de la manifestation, a annoncé la préfecture de police de Paris. Deux policiers ont par ailleurs été blessés.

Des heurts avec les forces de l'ordre

Au son des sifflets et sirènes, et sous les fumigènes multicolores, les pompiers, vêtus de leurs uniformes bleu marine à bandes jaunes fluorescentes, sont partis peu après 14H00 de la place de la République en direction de Nation, terminus de la manifestation.

De premiers heurs ont éclaté alors que le cortège venait de partir de la place de la République. Selon nos équipes sur place, les sapeurs-pompiers en tête de cortège faisaient face au cordon de forces de l'ordre, qui encadrait la manifestation et donne le rythme de la marche. Mais les sapeurs-pompiers auraient souhaité avancer plus rapidement et auraient tenté de forcer le passage. Les forces de l'ordre ont alors répliqué avec des gaz lacrymogènes. 

Le cortège s'est ensuite scindé en deux. Une partie des manifestants est restée place de la Nation, lieu d'arrivée prévue du cortège. Une autre a tenté de quitter la place pour rejoindre le périphérique. Selon nos informations, un grillage avait notamment été installé sur le périphérique pour barrer la route des manifestants.

Le périphérique bloqué

Peu avant 17 heures, certains manifestants sont parvenus à s'introduire sur le périphérique au niveau de la porte Dorée. Ces derniers ont contourné le dispositif de sécurité mis en place en passant par des immeubles d'habitation. Les pompiers ont été repoussés par les forces de l'ordre au canon à eau et par des tirs de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes. 

Vers 18 heures, la situation revenait peu à peu au calme.

Plusieurs blessés en octobre

Lors d'une précédente manifestation en octobre dernier, des heurts avaient déjà éclaté avec les forces de l'ordre. Des affrontements avaient fait plusieurs blessés

Les sapeurs-pompiers professionnels sont mobilisés contre la réforme des retraites et réclament aussi davantage de moyens humains et salariaux. Ils demandent aussi la revalorisation de la "prime de feu".

A noter que les pompiers de Paris, qui sont des militaires, ne font pas partie des manifestants. 

Carole Blanchard