Justice
 

Au total, 128 gardes à vue avait été décidées après la manifestation des fonctionnaires le 22 mai dernier à Paris. 18 personnes qui devaient faire l'objet d'une comparution immédiate vendredi dernier seront finalement jugées en juin.

Votre opinion

Postez un commentaire