Une centaine de militants associatifs et syndicaux ont investi un bâtiment inoccupé à Paris pour dénoncer le mal-logement, avant d'être évacués par la police dimanche 26 février.
 

Une centaines de personnes ont occupé un bâtiment vacant près de la place de la République à Paris, avant d'être évacuées par la police. Elles voulaient dénoncer le mal-logement et interpeller les candidats à la présidentielle.

Votre opinion

Postez un commentaire