Maëlys
 

Les experts de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale ont rendu leurs premières conclusions concernant l'analyse du corps de la petite fille, retrouvé six mois après sa mort.

Votre opinion

Postez un commentaire