Des sites internet ou réseaux sociaux n'auraient pas respectées les règles indues à la période de réserve.
 

La commission en charge de contrôler le bon déroulé de la campagne électorale lors de la présidentielle a saisi le procureur de la République après la publication, à la veille du second tour, de milliers de documents internes au mouvement En Marche! obtenus grâce à un piratage.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • louisp38
    louisp38     

    Corbière-Garrido ne paient que 40 % d’un loyer parisien de 84 m2

Votre réponse
Postez un commentaire