BFMTV

Lyon: un automobiliste arrêté après s'être filmé à plus de 200km/h sur le périphérique

Radar illustration.

Radar illustration. - -

Un homme d'une vingtaine d'années a été interpellé et placé en garde à vue lundi. Il avait publié une vidéo d'un rodéo où il conduisait à grande vitesse sur le périphérique lyonnais sur différents réseaux sociaux.

Il s'était filmé à plus de 200km/h sur le périphérique lyonnais. Un conducteur originaire de Bron, qui avait diffusé une vidéo sur les réseaux sociaux d'un rodéo automobile sur le périphérique de Lyon, a été interpellé lundi, indique la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône.

Sur cette vidéo, ce jeune homme de 21 ans, commettait de grands excès de vitesse et des manœuvres extrêmement dangereuses.

"11 000 euros d'amende et 78 points"

Au volant d'une grosse cylindrée, immatriculée à l'étranger, il exhibait aussi des liasses de contraventions en revendiquant avoir "plus de 11 000 euros d'amende et avoir perdu 78 points" sur son permis de conduire, précise la DDSP.

Ce Brondillant était déjà connu des autorités pour des multiples refus d'obtempérer et mise en danger de la vie d'autrui. Son permis lui avait été retiré en janvier 2021. Les enquêteurs ont par ailleurs pu confirmé qu'il devait bien 11.000 euros au Trésor Public.

Son employeur placé en garde à vue

Le jeune délinquant était employé, sans être déclaré, dans un garage automobile à Bron qui louait des véhicules de luxe. Le responsable de ce garage, âgé d'une trentaine d'années, était lui aussi connu des autorités locales pour des délits routiers. Il a été arrêté et placé en garde à vue en même temps que le chauffeur.

Lors de son audition, l'automobiliste a déclaré conduire des grosses cylindrées de la société dans laquelle il travaillait. Il a aussi reconnu ne plus être titulaire du permis de conduire depuis janvier 2021.

Quant à l’employeur, il a reconnu le travail dissimulé, et avoir eu connaissance du défaut de permis de conduire de son "employé". Il continuait toutefois à lui confier des voitures de la société.

Devant les enquêteurs, il a également admis avoir publié une vidéo sur le réseau social Snapchat d’un rodéo effectué par l’un de ses véhicules.

Les deux hommes ont été présentés en vue d'une comparution immédiate au tribunal judiciaire de Lyon ce mercredi 30 juin 2021.

Fanny Rosselin