cantine
 

Le conseil municipal de Chalon-sur-Saône avait créé la polémique en supprimant, en 2015, les plats de substitution servis depuis 1984. Attaquée par la Ligue de défense judiciaire des musulmans, cette décision a été annulée ce mardi par le tribunal de Lyon. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire