BFMTV

Lycéen poignardé à la Réunion : le meurtrier présumé arrêté au Port

BFMTV

Le meurtrier présumé du lycéen mortellement poignardé mercredi à la Réunion après la sortie des cours a été arrêté en début de matinée jeudi au Port (ouest de l'île), a-t-on appris de source judiciaire. L'auteur présumé des coups de couteau, âgé de 17 ans, n'a pas présenté de résistance lors de son arrestation par des policiers, vers 7h locales (4h à Paris) au domicile de sa tante, a indiqué une source judiciaire.

Tué pour un différend avec un autre jeune

Il avait pris la fuite, la veille, après avoir poignardé à neuf reprises, un lycéen de 16 ans qu'il connaissait et avec qui il avait un différend, selon des témoins. Le drame s'est déroulé à quelques centaines de mètres du lycée Jean-Hinglo, spécialisé dans les métiers du bâtiment et des travaux publics où la victime était scolarisée en première année de CAP.

Le lycéen rentrait à son domicile après avoir assisté à des cours dans la matinée lorsqu'il a eu une altercation dans la rue avec l'adolescent, sous les yeux de plusieurs témoins. Il est décédé avant l'intervention des secours. "Il était allongé sur le dos et avait les yeux révulsés lorsque nous l'avons retourné. Il avait plusieurs blessures au dos et au visage", a raconté un témoin. L'agression a provoqué un vif émoi dans ce quartier populaire du Port où des dizaines d'habitants sont venus crier leur colère sur les lieux de l'agression.

"Rien à voir avec l'établissement"

Le préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx, le recteur de l'Académie, Mostafa Fourar, ainsi que le maire du Port, Jean-Yves Langenier, se sont rendus sur place. "Ce drame n'a rien à voir avec l'établissement où il n'y a pas plus de violences que ça", a affirmé M. Fourar. Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a fait part, dans un communiqué, de sa "profonde tristesse".