Les gendarmes réalisent des fouilles au domicile de la mère des deux mineures disparues, le 20 septembre 2017 à Nérac (Lot-et-Garonne)
 

Les deux soeurs ont arrêté de fréquenter l'établissement spécialisé dans lequel elles étaient prises en charge en décembre dernier.

Votre opinion

Postez un commentaire