BFMTV

Loire: soupçonné d'avoir tué sa femme, un septuagénaire se suicide en garde à vue

Des personnes sur les lieux où s'est déroulée la rixe

Des personnes sur les lieux où s'est déroulée la rixe - BFMTV

Les circonstances de sa mort, constatée dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Roanne, n'ont pas été révélées par le parquet de la ville. Il pourrait avoir utilisé une couverture.

Un septuagénaire s'est suicidé dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu'il était en garde à vue à la gendarmerie, selon une source judiciaire. Soupçonné d'avoir tué sa femme, il avait été arrêté jeudi à Juré, dans la Loire.

Féminicide 

Les circonstances de sa mort, constatée dans les locaux de la brigade de Roanne, n'ont pas été précisées par le parquet de la ville. L'homme pourrait avoir utilisé une couverture pour se donner la mort, selon le quotidien régional Le Progrès.

Jeudi matin, le septuagénaire avait été interpellé par la gendarmerie. Il était soupçonné d'avoir tiré sur son épouse, âgée d'une soixantaine d'années, depuis une fenêtre du domicile familial et alors qu'elle était dans la rue. Le couple était en cours de séparation.

En 2017 en France, 130 femmes ont été tuées par leur conjoint, ex-conjoint, petit ami, amant ou ex-amant, contre 123 en 2016, soit plus d'une tous les trois jours, selon les derniers chiffres du gouvernement.

Clémentine Piriou avec AFP