Rachid Kassim se définit comme un spécialiste du "jihad de proximité".
 

Un message de Rachid Kassim, jihadiste français qui se trouvait en zone irako-syrienne, a été diffusé mercredi soir sur les réseaux sociaux. L'homme aurait été tué par une frappe américaine.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Brunir
    Brunir     

    "mais ne pouvait pas combattre à cause d'une blessure"
    Mais bien sur. Il était surtout lâche jusqu'au bout. Fortiche pour envoyer les autres se faire sauter mais pas de prise de risque pour lui. Finalement, sa lâcheté ne l'aura pas sauvé

Votre réponse
Postez un commentaire