La bannière noire de Daesh
 

Homme de 26 ans, peu de diplômes, issu d'un milieu défavorisé... À partir de l'analyse de 137 dossiers judiciaires de personnes condamnées en France, une étude dévoile le portrait robot des jihadistes français.

Votre opinion

Postez un commentaire