Les urgences de Thann seront fermées pendant six mois à partir du 7 novembre - AFP
 

L'autopsie a établi que le garçonnet avait succombé à un choc anaphylactique. Son père assure que le personnel de l'établissement était au courant de son problème d'allergie. Ce qu'avait déjà établi le procureur de Villefranche-sur-Saône.

Votre opinion

Postez un commentaire