Mis à jour le
gilets jaunes
 

Vingt personnes étaient jugées ce lundi après-midi au tribunal correctionnel de Paris pour les violences commises en marge de la mobilisation des gilets jaunes samedi sur les Champs-Élysées. Des hommes et des femmes jusqu'alors inconnus des services de police qui n'ont rien du profil des casseurs.

Votre opinion

Postez un commentaire