BFMTV

Le président du CNC en garde à vue, soupçonné d'agression sexuelle et de tentative de viol

Dominique Boutonnat, président du CNC, le Centre national du cinéma et de l'image animée, le 13 septembre 2019 à La Rochelle.

Dominique Boutonnat, président du CNC, le Centre national du cinéma et de l'image animée, le 13 septembre 2019 à La Rochelle. - XAVIER LEOTY / AFP

INFO BFMTV - Dominique Boutonnat, président du CNC, est accusé par son filleul de 22 ans. Il conteste ces accusations, a indiqué son entourage à BFMTV.

Le patron du cinéma français est en garde à vue ce mercredi main. Dominique Boutonnat, président du CNC, le centre national du cinéma et de l’image animée, est soupçonné d'agression sexuelle et de tentative de viol, a appris BFMTV.

Dominique Boutonnat, qui a participé à la production des films à succès Intouchables ou Polisse, est accusé par son filleul de 22 ans. Le plaignant dénonce des faits commis selon lui l’été dernier pendant les vacances. Le président du CNC conteste ces accusations, indique son entourage à BFMTV.

Une plainte a été déposée en octobre dernier. Une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Nanterre et confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine.

En octobre dernier, Dominique Boutonnat annonçait le lancement d'une formation à destination des professionnels du secteur pour prévenir les violences sexuelles. Une initiative prise après les accusations de la comédienne Adèle Haenel à l'encontre du réalisateur Christophe Ruggia.

Sarah-Lou Cohen