× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Un fourgon de police devant la préfecture de police de Paris, jeudi dernier. - BERTRAND GUAY / AFP
 

Le ministre de l'intérieur a assuré que le mariage de Mickaël Harpon, le tueur de la préfecture de police de Paris, aurait dû engendrer un nouveau contrôle au sein de l'institution. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire