BFMTV

Le jihadiste français Peter Cherif mis en examen pour l'enlèvement en 2011 de trois Français au Yémen

Cherif lors de son extradition.

Cherif lors de son extradition. - HOUSSEIN HERSI / AFP

Le jihadiste français Peter Cherif, arrêté à Djibouti mi-décembre, a été mis en examen pour l'enlèvement de trois de nos concitoyens en 2011 au Yémen, comme l'a signalé ce mercredi une source judiciaire. La mise en examen date toutefois du 22 février dernier.

Le jihadiste français Peter Cherif a été mis en examen le 22 février dernier pour l'enlèvement en 2011 de trois Français au Yémen. Il a été mis en examen pour "enlèvement et séquestration en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste" et pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Peter Cherif a été interpellé le 16 décembre dernier à Djibouti avant d'être ramené en France. Il s'était soustrait à la justice il y a huit ans, en s'évadant pendant son procès, rejoignant alors le Yémen.

En plus de cette nouvelle procédure pour enlèvement, la justice lui reproche d'avoir participé à la filière jihadiste des Buttes-Chaumont, par laquelle il avait pris la route de l'Irak en 2004. Il est aussi connu pour sa proximité avec les frères Kouachi, auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo

Robin Verner avec AFP