Un homme marche parmi les ruines de Raqqa, "capitale" de Daesh pendant trois ans, le 16 janvier 2018.
 

Plusieurs dizaines d'enfants, rentrés en France après avoir passé plusieurs années en Syrie ou en Irak dans le giron de Daesh, présentent d'importants traumatismes qui les empêchent de se réinsérer correctement dans la société. 

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • agathe123
    agathe123     

    Par contre, je trouve l'attitude du père particulière : parlant de la musique, quand la petite dit que c'est interdit, le père répond "c'est ce qu'ils disent", elle demande si c'est vrai, réponse : "pas forcément", et quand la maman l'a dit aussi, réponse : "maman, elle dit ce qu'elle veut"... Je trouve qu'il est plus qu'évasif et n'apporte aucune réponse net et précise ; au lieu de dire : NON, ce n'est par interdit, il laisse la môme dans le doute.

  • GG34
    GG34     

    Nous n'en voulons pas ! Comment faut-il le faire comprendre ????

  • benpardi!
    benpardi!     

    "Laissez venir à moi les petits enfants"...euh...ben p'têt' pas, finalement ! Charité bien ordonnée commence par soi même, hein ?

  • Rav22
    Rav22     

    Ils ne sont pas français, alors loin de chez nous.

  • solitaire
    solitaire     

    faut pas être président ou psy pour savoir que ces gamins vont dans quelques années nous exploser en pleine gueules !!!!! mais vous les politiques,vous êtes tellement minable et inefficace sur tout point de vue que vous faite tellement d'erreurs !!!! bref ,vous mettait le peuple en danger et sa vous n'allez pas le gérer ..... vous nous écouter pas et croyait tous savoir,mais la franchement c'est une énormes erreurs !!!! de plus si dans quelques années ils font des dégâts,et que quelques de ma familles et toucher, je vous assure que votre bible rouge ne servira a RIEN !!!!!!! et que je ferait ce qu'ils faut faire a me ruiner pour venger ceux qui auront était toucher,a bonne entendeur....

  • solitaire
    solitaire     

    f

  • SuperContribuable
    SuperContribuable     

    Les enfants nés pendant la guerre de 39-45 ont ils menacé d'égorger qui que ce soit ? Sont-ils devenus des marginaux ?...
    S'ils ne sont pas en mesure de se ré-incérer dans un monde civilisé, qu'ils restent là-bas, occupons nous plutôt de donner des moyens aux gardiens de prisons, gendarmes, policiers, militaires... tous ceux qui risquent leurs vies dans le silence pour quelques sous pour nous protéger. Assez du politiquement correct !!!

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Où est passé mon commentaire ? Je disais
    Nés hors de France donc pas français… retour dans leur pays de naissance immédiatement… car leur mère (sic) les ont renvoyés en France pour avoir une belle excuse pour revenir et semer la pagaille…

    solitaire
    solitaire      (réponse à SuperPlus)

    tes censuré, je les etait toutes l'apres midi , ils n'aiment pas qu'ont disent ce qui est vraix et qui v

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Les principes d'asile et de regroupement familial français sont juste ubuesques.

  • iamagic
    iamagic     

    Si ces enfants sont nés là-bas, ils n'ont pas à revenir en France! Ils seront séparés de leurs parents, et ne s'estimeront jamais Français, donc ce sont des bombes à retardement! Mais on est aveugles ou quoi???

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire