justice
 

Les parents d'un adolescent de 14 ans, mortellement fauché par une automobiliste septuagénaire qui avait pris des médicaments, souhaitent que la conductrice soit sévèrement punie. Selon eux, la consommation de médicaments au volant devrait être une circonstance aggravante.

Votre opinion

Postez un commentaire