BFMTV

"Le changement d'affectation" du général Soubelet confirmé

La rue du Petit-Vouillac à Gond-Pontouvre, en Charente, où s'est noué le drame.

La rue du Petit-Vouillac à Gond-Pontouvre, en Charente, où s'est noué le drame. - Capture d'écran Google Street View

Attendu depuis plusieurs semaines, le changement d’affectation du général Soubelet est effectif, a annoncé le directeur général de la gendarmerie nationale (DGCN) ce jeudi.

Le directeur général de la gendarmerie nationale Denis Favier a confirmé ce jeudi que le général Bertrand Soubelet, ex-numéro 3 de la gendarmerie était "appelé à changer d'affectation" dans "les jours qui viennent".

L'actuel commandant de l'Outre-mer a publié en mars un livre à succès dans lequel il critique notamment des magistrats "jusqu'au-boutistes", un système syndical "dispendieux" et des partis politiques "globalement disqualifiés". Il devait être sanctionné et placé hors cadre, avait-on appris de sources proches du dossier.

Un changement, pas une sanction

"Dans les jours qui viennent, il est appelé à changer d'affectation", a confirmé ce jeudi sur France Inter Denis Favier, qui souligne que le général Bertrand Soubelet "n'a pas été sanctionné". "Il occupe une fonction qui relève des emplois à la discrétion du gouvernement, il a exercé cette fonction, il en exercera peut-être d'autres dans le futur", a-t-il dit.

A.M avec AFP