Patricia Dagorn, lors de son arrivée au tribunal de Nice, le 14 janvier 2018.
 

Patricia Dagorn avait été condamnée à 22 ans de prison en première instance pour avoir empoisonné et escroqué quatre hommes.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire