La procureure de Besançon appelle au respect de la présomption d'innocence de Jonathann Daval

edwige
 

Dans une déclaration à la presse ce jeudi soir, la procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot, a critiqué la "folie médiatique", appelant à respecter la présomption d'innocence "bafouée" de Jonathann Daval, ainsi qu'au respect du secret de l'instruction. Elle a ainsi estimé que la mémoire d'Alexia Daval était "salie un peu plus chaque jour".

Votre opinion

Postez un commentaire