Alexandre Benalla assure avoir été "prêt à démissionner" et charge la hiérarchie policière
 

Un échange écrit entre un haut gradé de la préfecture de police et le procureur de la République de Paris montre que le jeune couple molesté par Alexandre Benalla le 1er mai sur la place de la Contrescarpe n'a pas commis de violences graves ni n'a menti aux forces de l'ordre, selon nos informations, confirmant une révélation du Monde. Des éléments qui contredisent les propos d'Alexandre Benalla mais aussi du préfet de police de Paris. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire