La justice française donne raison pour la troisième fois à un agriculteur face à Monsanto
 

Il avait déjà obtenu gain de cause en première instance en 2012 et en appel en 2015.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire