BFMTV

La justice étudie la piste Nordahl Lelandais dans la disparition de deux ados dans le Gard

INFO BFMTV - La magistrate chargée de l'instruction du dossier de la disparition de Lucas Tronche à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, en 2015, a lancé des investigations pour étudier une éventuelle responsabilité de Nordahl Lelandais dans cette affaire. Des vérifications vont être également réalisées sur une autre disparition dans le Gard, celle d'Antoine Zoia, un adolescent de 16 ans.

D'après nos informations, la juge chargée de l'instruction de l'affaire de la disparition de Lucas Tronche, qui s'est volatilisé à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard en 2015, a lancé des investigations pour étudier une éventuelle piste menant à Nordahl Lelandais. Celui-ci est par ailleurs mis en examen pour meurtre précédé d'un enlèvement dans la procédure relative à la disparition de la petite Maëlys et pour assassinat dans l'affaire Arthur Noyer.

La téléphonie épluchée 

Lucas Tronche, alors âgé de 15 ans, avait disparu le 18 mars 2015, sur les coups de 17h15, alors qu'il se rendait à un arrêt de bus de la commune de Bagnols-sur-Cèze. Il devait suivre un cours de natation. Depuis, il n'a plus donné aucun signe de vie. Aucun suspect n'est mis en examen dans ce dossier.

"Toute vérification, quelle qu'elle soit, va dans le sens de la recherche d’éléments sur ce qui a pu arriver au jeune Lucas, estime Me Isabelle Mimran, l'avocate des parents de Lucas Tronche. C’est un dossier qui dure depuis presque trois ans, on n’a jamais eu une piste sérieuse."

Les nouvelles investigations en cours pour faire la lumière sur le sort de Lucas Tronche portent notamment sur des vérifications téléphoniques concernant Nordahl Lelandais. Les compte en banque du suspect vont être passés au crible et les images de vidéosurveillance analysées. Le suspect dans l'affaire Maëlys et l'affaire Arthur Noyer connaît bien le secteur de Bagnols-sur-Cèze. Des proches, et notamment sa filleule, habitant dans la région, il y aurait effectué plusieurs déplacements.

Lucas Tronche
Lucas Tronche © -

Une autre disparition à l'étude

La piste Lelandais reste une hypothèse de travail parmi d'autres et les recoupements seront essentiels. A la fin du mois de décembre, l'hypothèse d'une implication de Nordahl Lelandais dans la disparition en 2003 d'Estelle Mouzin avait été également été étudiée, puis "refermée". Par ailleurs, en septembre dernier, la police avait diffusé un appel à témoin dans l'affaire de la disparition de Lucas Tronche. Ce dernier y était décrit à travers un portrait-robot. Il était notamment dit qu'il était chauve et que ses deux avant-bras portaient des tatouages. 

"Il y a eu un corbeau qui a envoyé des lettres anonymes, il y a eu potentiellement une vidéo de surveillance qui aurait capté un Lucas mais sans que l'on puisse retrouver les bandes, éventuellement un suspect tel que Nordahl Lelandais est un rebondissement comme un autre et on ne sait pas ce que cela va donner", avance Quentin Chaix, du CFPE Enfants disparus.

Des vérifications vont également être réalisées dans un autre dossier de disparition, celle de Antoine Zoia. Cet adolescent de 16 ans est introuvable depuis le 1er mars 2016. Il a disparu à Clarensac, près de Nîmes, toujours dans le Gard, lors d'une balade au cours de laquelle il devait se rendre dans un bureau de tabac. Depuis la mise en cause de Nordahl Lelandais dans l'assassinat d'Arthur Noyer, au moins trois services d'enquête, en dehors de la région Auvergne - Rhône-Alpes, avaient indiqué leur intention de réexaminer des dossiers de disparitions inquiétantes.

Antoine Zoia
Antoine Zoia © BFMTV
R.V. et J.C. avec le service police/justice de BFMTV