Des enfants entourés des Forces armées kurdes à Baghouz, en Syrie, le 5 mars 2019 - BULENT KILIC / AFP
 

La justice administrative a refusé le rapatriement de familles françaises retenues en territoire syrien, ce mardi. Deux femmes retenues dans un camps syrien avec leurs enfants demandaient à ce que le ministère des Affaires étrangères soit contraint de les rapatrier, au nom du "droit à la vie" et de la "protection de l'intérêt de l'enfant".

Votre opinion

Postez un commentaire