Randall Schwerdorffer
 

La stratégie de l'avocat de Jonathann Daval, qui consiste à mettre en lumière les "violences" d'Alexia Daval vis-à-vis de son conjoint, soulève la question du "victim-blaming".

Votre opinion

Postez un commentaire