France's President Emmanuel Macron addresses a press conference at the European Social Summit in Gothenburg, Sweden, on November 17, 2017. 
LUDOVIC MARIN / AFP
 

Après une baisse en octobre, la cote de popularité du Président et du Premier ministre connaît une légère hausse, sans toutefois rattraper le niveau de mai 2017.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • otermaio
    otermaio     

    Sans doute a cause des chiffres du commerce exterieur et du chomage, des taxes nouvelles et xeclatteinte aux retraités , communes , départements, la captation des budgets pour ce qui est hors societê française.



  • vauban
    vauban     

    plus que 6 points à rattraper pour être à son niveau de mai, ça vient, ça vient....

  • Nelyne
    Nelyne     

    Pour avoir participé à un sondage, entre les questions à double sens et l'impossibilité de nuancer les réponses (exemple: pensez vous que le chômage va baisser? Oui si.... IMPOSSIBLE), sans oublier les corrections post résultat, je doute définitivement de leur crédibilité qu'ils soient à la hausse ou à la baisse.

  • Proserpine
    Proserpine     

    De gauche à droite les godillots vont la godille,de haut en bas c'est le yoyo ....et à part ça tout monte en même temps,la croissance,le chômage,et les sondages,avec un peu de chance, on a l'ascension à Pâques avec le retour des cloches.(du moins celles qui sont paries,les permanences sont assurées)

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Les sondages sont effectués par l’institut Kantar Health à capitaux en partis qataris..qui a acheté il y a quelques annéesl’institut de sondages Sofres devenu depuis Kantar-TNS-Sofres,filiale de WPP,leader mondial des études d’opinions (basé depuis 2009 à Jersey)
    Sébastien Auzière 42 ans est le fils aîné de Brigitte Trogneux devenue Mme Macron,depuis Janvier 2016 Senior Vice-Président de la société Kantar.

  • spirou
    spirou     

    Le code du travail écorné ,les retraités rackettés , les ouvriers insultés . Je m'étonne que Macron puisse encore séduire . Seuls le CAC40 et les nantis peuvent y trouver leurs comptes

    vauban
    vauban      (réponse à spirou)

    je suis retraité, tout va bien.

  • spirou
    spirou     

    A force d'entendre et de voir journellement Macron "l'illusionniste " ,on a l'impression que le type est efficace .......erreur ,c'est un cabotin talentueux qui exploite son image avec une habileté hors norme

  • spirou
    spirou     

    Mon opinion aurait fait nettement baisser la moyenne . Je ne me laisse pas facilement enfumer

  • vauban
    vauban     

    plus que 6 points à rattraper pour être à son niveau de mai, ça vient, ça vient....

  • Malavois
    Malavois     

    L'institut de sondage Ifop a longtemps été la propriété de la famille Parisot, notamment de Laurence Parisot, présidente du Medef de 2005 à 2013 et Présidente-directrice générale de l'Ifop de 1990 à 2007. Ensuite, Laurence Parisot a revendu l'Ifop à la famille Dentressangle, 56e fortune de France estimée à 1,2 milliard d'euros, selon le palmarès du magazine "Challenges". Néanmoins, Laurence Parisot reste encore à ce jour vice-présidente et actionnaire majoritaire de l'Ifop, et ce, depuis 2007. A noter que Laurence Parisot se classe en tête des "femme d'affaires les mieux payées en 2017", selon le magazine "People With Money", avec des revenus estimés à près de 82 millions d'euros, sonnants et trébuchants. Prodigieuse somme que Laurence Parisot à amassée entre les mois d'octobre 2016 et octobre 2017, soit une hausse de quasiment 50 millions par rapport à l'année précédente ! De quoi lui remonter le moral en ces temps difficiles. Toujours selon le magazine "People With Money", l'immence fortune de Laurence Parisot pèserait près de 245 millions d'euros, intégrant : gains professionnels, placements boursiers, patrimoine immobilier, contrat publicitaire avec les cosmétiques "CoverGirl", plusieurs restaurants à Paris (dont la chaîne "Chez la grosse Laurence"), un club de football à Luxeuil-les-Bains. Elle serait également impliquée dans la mode adolescente avec une ligne de vêtements "Parisot séduction", ainsi qu'un parfum "L'eau de Laurence". Qui a dit que Macron était le président des ultra-riches ?

    vauban
    vauban      (réponse à Malavois)

    bla bla bla sans intérêt bla bla bla .....

    Malavois
    Malavois      (réponse à vauban)

    @ vauban : je comprends votre aveuglement de classe à exprimer une telle hargne à l'encontre de ceux qui, comme moi, mettent un point d'honneur à dénoncer un système parfaitement inhumain, qui perpétue et se nourrit en permanence de l'existence d'un rapport d'inégalités sociales au sein de la société. Le système de valeurs que vous défendez et celui d'une société où il faut nécessairement des chômeurs en masse pour qu'il y ait des emplois, où ils faut nécessairement des pauvres en masses pour qu'il y ait des riches, pour ne pas dire des ultra-riches, à l'autre extrémité. De sorte, que les plus riches s'enrichissent toujours plus, tandis que les plus pauvres s'appauvrissent toujours plus. De ce point de vue, nous ne nous situons effectivement pas du même côté de la barrière. Ce système que vous défendez bien mal, mais qui semble cependant donner du sens à votre vie, fait de vous un digne héritier de la politique antisociale qu'avait précédement mené Sarkosy, poursuivi ensuite par Hollande, et dont le digne représentant aujourd'hui, de cette même politique antisociale, n'est autre que le sieur Macron. Je vous plains pour votre trop plein de narcissisme dès plus exarcerbé...

    vauban
    vauban      (réponse à Malavois)

    bla bla bla sans intérêt bla bla bla .....

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire