Jugement
 

La jeune femme accusée de conseiller des candidates au jihad depuis la Syrie a été condamnée vendredi soir à huit ans de prison. Elle projetait de se marier avec un homme emprisonné pour sa participation à une filière jihadiste en France.

Votre opinion

Postez un commentaire