Renard empaillé.
 

La septuagénaire voulait vendre son trésor aux enchères. Mais pour une cinquantaine d'animaux, elle ne peut justifier de la légalité de ses acquisitions. Même empaillée, une espèce protégée le reste.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire