Des agents des forces de l'ordre sur les Champs-Élysées le 19 juin
 

Un pistolet, une carabine, 28 chargeurs et près de 9000 munitions ont été retrouvés dans la voiture de l'assaillant qui a foncé sur un fourgon de gendarmerie lundi, a annoncé le procureur de Paris jeudi après-midi. Un arsenal qui "aurait pu avoir des conséquences humaines dramatiques".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire