La femme était attachée au niveau des jambes avec du scotch.
 

Deux personnes ont été fauchées lundi par un TGV circulant entre Paris et Nantes. Les enquêteurs privilégient la thèse d'un meurtre suivi d'un suicide.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • sclp
    sclp     

    Les personnes bien établies ne disent-elles pas que les chômeurs le sont parce qu'ils l'ont bien voulu ???

Votre réponse
Postez un commentaire