BFMTV

L'ex-ministre socialiste Marie-Arlette Carlotti va être jugée pour injure publique

BFMTV

L'ancienne ministre socialiste Marie-Arlette Carlotti a été renvoyée devant le tribunal correctionnel de Marseille pour y être jugée pour injure publique à l'encontre d'un ancien concurrent au sein du PS local, a-t-on appris mardi auprès des parties. 

Le plaignant, l'avocat Hacen Boukhelifa, avait saisi la justice l'an dernier, après avoir selon lui été insulté par Marie-Arlette Carlotti alors qu'il ambitionnait de se présenter à la primaire socialiste pour les municipales de 2014 à Marseille. Selon Hacen Boukhelifa, Marie-Arlette Carlotti l'avait insulté lors de l'inauguration de son local de campagne, le 25 janvier 2014, évoquant notamment, assure-t-il, ses origines ethniques.

De son côté, l'avocat de Marie-Arlette Carlotti, Jorge Mendes Constante, a confirmé le renvoi devant le tribunal pour une première audience le 20 octobre, mais affirme qu'il s'agit d'une décision quasi "automatique" du juge en matière de diffamation.

"Marie-Arlette Carlotti conteste avoir tenu ces propos", a ajouté Me Mendes Constante, qui considère qu'il s'agit "d'une procédure d'un professionnel du droit" destinée uniquement à nuire à sa cliente. Selon Hacen Boukhelifa, Marie-Arlette Carlotti l'avait insulté lors de l'inauguration de son local de campagne, le 25 janvier 2014, évoquant notamment, assure-t-il, ses origines ethniques.

la rédaction avec AFP