Hôtel de Police de Montpellier
 

Mis en cause dans l'expulsion violente d'étudiants d'un amphitéâtre dans la nuit du 22 au 23 mars, l'ex-doyen de la faculté de droit de Montpellier et un professeur de l'institution ont été mis en examen ce jeudi soir. 

Votre opinion

Postez un commentaire