Christophe Dettinger dans sa vidéo d'explication publiée par sa belle-soeur ce lundi sur Facebook.
 

L'ex-boxeur, soupçonné de violences sur deux gendarmes mobiles samedi, était jugé ce mercredi pour violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Le procès est reporté au 13 février.

Votre opinion

Postez un commentaire