Placé en semi-liberté, Christophe Dettinger parle des gilets jaunes
 

Un courrier lui a été adressé jeudi par la municipalité dans l'attente d'une procédure disciplinaire. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire