Jérôme Rodrigues, gilet jaune blessé à l'oeil.
 

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique avec arme".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire